Conseiller et expertiser le retour au sol des produits résiduaires d'origine non agricole
Accueil - SMRA68 \ Les expérimentations sur les boues dans le Haut-Rhin

LES EXPERIMENTATIONS LOCALES

les essais sur les produits résiduaires organiques

 

3 essais dans le Haut-Rhin pour vérifier l’impact des épandages

Dans le Haut-Rhin, pour répondre aux sollicitations des agriculteurs, le SMRA68 et l’INRA avec d’autres partenaires ont mis en place 3 essais locaux pour évaluer les risques des épandages de boues pour la santé et l’environnement.
L’objectif est de recueillir sur du long terme des références locales en conditions réelles d’emploi. Différentes boues (urbaines, industrielles, chaulées, compostées) sont comparées, sur divers types de sol (acide, basique), avec diverses cultures (maïs, blé, betterave, orge). Les boues sont épandues sur ces essais à la fréquence habituellement pratiquée (tous les 2 ans).
Les polluants toxiques sont mesurés dans la terre, dans les cultures et dans l’eau qui percole dans le sol. Ces mesures sont comparées aux mêmes mesures effectuées sur des témoins sans boues. Les polluants analysés sont des métaux lourds, par exemple le plomb, le mercure, le cuivre, et des composés traces organiques, comme les PCB ou le naphtalène. On profite également de ces essais pour confirmer l’intérêt agronomique des boues (suivi de l’azote, du phosphore, de la matière organique…).

 

Résultats : pas de risques avérés mesurés

Teneurs dans les plantes :

Dans l’essai le plus ancien du Haut-Rhin (1995-2006), on a suivi les teneurs en métaux lourds dans le maïs. Après 5 épandages de boues, ces teneurs sont très faibles et inférieures aux limites recommandées.
Par ailleurs, qu’on épande ou non des boues, les teneurs en métaux lourds dans le maïs sont identiques. On observe même une diminution des teneurs de certains métaux quand on épand des boues chaulées.

Teneurs dans le sol

Au bout de 10 ans, sur les teneurs dans le sol de 11 métaux lourds, seule une légère augmentation des teneurs en cadmium et bore est détectable bien que ces teneurs restent très faibles.

A noter que les teneurs en composés traces organiques sont inférieures à ce que les appareils d’analyse peuvent mesurer, dans les maïs, comme dans les terres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<< début

SMRA68

validation W3CSyndicat Mixte Recyclage Agricole du Haut-Rhin - SMRA68 -
Bâtiment Europe - 2, allée de Herrlisheim - 68000 COLMAR
Tél. 03 89 22 95 70 - Fax 03 89 22 95 77 - E-mail :
ecopass - ISO9001
contact - plan du site - informations légales - liens utiles